Santé

Les perturbateurs endocriniens

Les perturbateurs endocriniens

Définition

Les perturbateurs endocriniens (PE) sont des substances chimiques qui peuvent être d’origine naturelle ou artificielle qui sont étrangères à l’organisme. Celles-ci peuvent interférer avec le mode de fonctionnement du système endocrinien et inciter des effets qui sont néfaste pour l’organisme de l’individu ou sur ses descendant également. Selon multigner en 2007 :” la production, la sécrétion, le transport, le métabolisme, la liaison, l’action ou l’élimination des hormones naturelles” Ces substances peuvent donc interférer avec ces processus corporels. Les perturbateurs endocriniens peuvent agir de façons différentes :

  • Imitation de l’action d’une hormone naturelle
  • En se fixant sur les récepteurs des hormones qui sont naturelles
  • en bloquant ou en gênant le mécanisme de production ou de régulation des hormones ou des récepteurs, cela modifie ainsi les concentrations d’hormones présentes dans l’organisme

Certains perturbateurs endocriniens sont des assemblages soluble dans les corps gras (lipophiles) en d’autres termes ils se fixent sur les tissus qui sont adipeux, et peuvent ainsi facilement s’accroitrent dans les graisses de différentes espèces et peuvent ainsi contaminer une très grande partie de la chaîne alimentaire. Il est ainsi possible de doser les perturbateurs endocrinien dans le sang, le tissu adipeux, dans le lait maternel, le liquide amniotique, ou encore dans le sang du cordon ombilicale ou les urines. Des études menées in-vitro ont permis de rendre manifeste l’existence d’interaction entre ces composés et les récepteurs hormonaux et a permi de comprendre certains de leurs mécanismes d’action. Les effets des perturbateurs endocriniens sur la santé humaine sont sujets à controverse, concernant notamment leurs effets à petites doses. Toutefois, un certain nombre d’infections sont de nos jours inculpé d’être la conséquence d’une exposition aux perturbateurs endocriniens : baisse de la qualité des spermatozoïde, hausse de la fréquence des anomalies qui concerne le développement du tractus génital, et de la fonction génitale. L’augmentation des cancers dont le développement influencé par les mécanismes hormonaux (cancers hormono-dépendants) est attribué aux perturbateur endocrinien.

Dans l’environnement

Nous pouvons distinguer, les substances créées intentionnellement pour leurs effets hormonaux (hormones de synthèses). Par exemple les contraceptifs ou encore les molécules qui sont utilisées dans le traitement de la stérilité. Les substances chimiques de synthèse qui sont fabriqués pour des objectifs divers et variés, sans même que l’effet sur le système hormonal soit le but de la recherche. Par exemple les pesticides organochlorés, les herbicides, certains plastifiants (bisphénol A, et certains phtalates), des dioxines, des hydrocarbures aromatiques polycycliques ainsi que les retardateurs de flammes et bien d’autres… Il y en a également dans les composés naturels tels que les phyto-estrogènes qui sont présent dans une grande variété de plantes notamment la génistéine de soja, mycotoxine qui peut être présente dans les silos de céréales ect…

Sarah
Hey la compagnie ! Ici Sarah, je suis actuellement derrière mon écran à la recherche de pépite d'actualité à vous partager ! On se retrouve prochainement pour un nouvel article ! Bisous tout le monde !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *