Décoration

Construire une maison écologie coûte cher

Construire une maison écologie coûte cher

Les individus souhaitant construire une maison écologique sont par définition soucieux de l’écologie et ont un rôle à jouer pour sa protection. Ce type de bâtiment est responsables, selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise d’énergie (ADEME), ce type de bâtiment consomme seulement 43% d’énergie et rejette dans l’atmosphère 23% des gazs à effet de serre.

Selon Patrick Vandromme, président de l’Union des maisons françaises (UMF) et président de Maison France Confort : “Première étape, la maison doit s’adapter au terrain et être pensée selon le climat de la région”. En effet, l’orientation de la maison capitale afin que celle-ci capte au maximum la lumière émise par le soleil. Boris Bouchet, architecte basé à Clermont-ferrand précise : “ Même en région froide, une orientation plein sud permet, uniquement grâce à l’ensoleillement, d’obtenir une maison passive, sans chauffage conventionnel, avec des températures très agréable en hiver”.

Le choix du bois est encore minoritaire

L’astuce est de choisir des matériaux qui sont capables de garder la chaleur, puis de la redonner petit à petit lorsque le soleil ne chauffe plus la maison. La pierre et la brique permettent d’offrir ce genre de phénomène. En revanche, le bois ne permet pas ce genre d’inertie mais, il possède d’autres qualités qui sont écologiques : matériau sain, il est renouvelable, il isole très bien, et n’a pas de ponts thermiques (ce sont des endroits dans une habitation ou la chaleur s’échappe). Cependant, les propriétaires ne choisissent pas encore assez de bois lors de leur construction. Selon l’UMF, sur les 136 300 maisons qui ont été mises en chantier en 2015, celles construitent avec ce matériaux ne représente que 10,5% du marché. En effet, le bois coûte encore trop cher à la construction, mais il est estimé que ce matériel va prendre de plus en plus de part de marché au cour des prochaines années. Pour le moment, le parpaing, le bloc de béton et la brique ont encore quelques années devant eux, ces matériaux possèdent de bonnes qualités isolantes.

Des maisons à énergie positive

Ces maisons à énergie positive, produisent davantage d’énergie qu’elle n’en consomment et ce grâce aux énergies renouvelables (éolien, solaire). Toutefois, le coût de ces maisons s’estime à 1500 et 2000 euros le mètre carré, ce qui représente 40% de plus que le prix moyen pour une maison classiques, leur production à grande échelle est donc à l’heure actuelle difficile.

Une maison écologique coûte 15% à 20% plus cher qu’une maison classique mais cet écart de prix diminue grâce notamment à l’évolution des techniques qui sont utilisées et une construction à grande échelle. Cependant, ce coût est en principe, amorti avec le temps du fait des économies d’énergie que ce type de maison fait à long terme.

Sarah
Hey la compagnie ! Ici Sarah, je suis actuellement derrière mon écran à la recherche de pépite d'actualité à vous partager ! On se retrouve prochainement pour un nouvel article ! Bisous tout le monde !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *